L’APEC vient de publier une étude sur l’évolution des métiers et compétences des métiers cadres.
En quelques pages, le document rappelle les principaux facteurs d’évolutions des métiers. Il précise les principaux impacts métiers  liés à la transition énergétique, à l’évolution règlementaire, à l’innovation et à la transition numérique. Il liste les métiers en développement, les nouveaux métiers de niche et les métiers nécessitant de nouvelles compétences. On y découvre ainsi des métiers encore peu connus du grand public comme concepteur de MOOC, expert méthanisation, expert en cryptologie, ou BIM Manager.

L’étude met en lumière la fragmentation en cours de certains métiers et l’illustre de manière concrète avec l’évolution du métier de webmaster sur les 20 dernières années. Ce métier de généraliste a ainsi progressivement mué vers une myriade de métiers hypers-spécialisés comme Social Media Manager, Traffic Manager, Content Manager, référenceur, Responsable éditorial, etc.

Cette multiplication des expertises renforce le rôle de facilitateur des fonctions projets qui coordonnent l’action de ces équipes multi-spécialisées.
L’étude réaffirme l’importance des compétences transverses (Soft Skills). Si ces compétences ne sont pas nouvelles, le niveau de maîtrise attendu est un point central de la transformation des métiers et compétences. L’étude souligne que certaines compétences techniques (Hard Skills) sont incontournables pour les métiers cadres : approche systémique, respect du cadre réglementaire, maîtrise des outils digitaux…
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.