Faut-il récompenser la performance des collaborateurs par un système de promotion ?

Souvent appliqué de manière quasi-systématique dans les entreprises, le principe de promouvoir les meilleurs salariés au grade de manager pour récompenser leur performance peut être remis en question.

Une étude (« Promotions and the Peter Principle », par Alan Benson, Danielle Li et Kelly Shue) ayant examiné les performances de 53 035 commerciaux de 214 entreprises issues de secteurs divers a montré que les meilleurs commerciaux ne faisaient pas les meilleurs managers. Les chercheurs, après avoir constaté que le succès d’un commercial prédisait sa promotion, se sont en effet rendu compte que la performance commerciale d’un individu était négativement corrélée à sa réussite managériale.

Cette étude invite ainsi les entreprises à repenser leurs pratiques d’évolution de carrière : il est indispensable de dissocier la maîtrise des compétences techniques et le potentiel de manager.

A l’heure où les organisations cherchent à adopter des structures plus horizontales et à réduire leurs niveaux hiérarchiques, récompenser la performance via la rémunération et non via un système de promotion pourrait ainsi être plus adapté.

Lire l’article ici

C’est dans cette démarche que s’inscrit la création de WiserSKILLS. En effet, son objectif est d’accompagner la transformation des métiers. WiserSKILLS aide les collaborateurs à mieux se connaître, à identifier leurs atouts et leurs modes de fonctionnement. Surtout, elle met en avant les compétences attendues sur les différents métiers. 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.