Transfert de compétences Valéo

Le dernier Congrès HR, qui s’est déroulé le 3 Octobre dernier a été marqué par l’intervention de Franck Goupille, Electrical Systems Product Group HR Director chez Valéo et de Jean-Bernard Girault, co-fondateur de WiserSKILLS qui ont partagé leur retour d’expérience sur l’utilisation de la solution WiserSKILLS chez un équipementier de renommée mondiale comme Valéo.

Le secteur automobile connait de profondes mutations : arrivée du véhicule autonome, développement du moteur électrique, … Cette transformation a des impacts sur la nature des compétences attendues au sein des différentes filières métiers de l’équipementier automobile, Valéo. Celui-ci souhaite renforcer ses compétences internes et développer les compétences dont il aura besoin pour s’adapter à ce nouvel environnement.

Problème : Valéo ne dispose pas de cartographie des compétences lui permettant d’assurer rapidement la transformation de ses activités. 

Pour opérer cette transformation, Franck Goupille et les équipes de Valéo souhaitent pouvoir identifier les compétences dont ils disposent et accompagner les équipes pour qu’elles acquièrent et renforcent les compétences nécessaires. Les équipes R&D doivent, par exemple, acquérir de nouvelles compétences liées à l’électrique. Les forces de vente doivent développer leurs capacités à commercialiser des solutions complexes. C’est dans ce contexte qu’ils découvrent la solution WiserSKILLS de cartographie des compétences. « C’est à ce moment-là que nous nous sommes dit : Essayons de démontrer qu’on peut faire mieux, plus vite et moins cher grâce au digital » commente Franck Goupille. « L’enjeu était de recruter au maximum en interne. »

Comme le rappelle, Jean-Bernard Girault « L’outil WiserSKILLS, fondé sur l’auto déclaration, permet de créer une dynamique d’engagement. Il fournit au collaborateur une boîte à outils complète pour prendre en main son avenir professionnel. L’outil le guide et l’aide à valoriser l’ensemble de ses compétences professionnelles et extra-professionnelles. Il l’aide à mettre des mots sur ce qu’il sait faire et sur ce qu’il aime faire. »

La mise en place de la solution a été simple et rapide. Elle s’est appuyée sur le référentiel technique de compétences R&D. « Ce qui est intéressant c’est que nous avons pu aller chercher des compétences que Valéo n’avait pas dans son référentiel de compétences. Cela a permis de valoriser l’ensemble des compétences acquises. L’identification des compétences liées à la gestion de planning, la capacité de résistance à la pression ou les compétences liées la Relation Client nous a été très utile. »

La participation a été très forte. 91% des collaborateurs concernés ont participé à la démarche. « Le seuil des 50% a été franchi dès le 3ème jour. Du jamais vu dans ce type de démarche. » Jean-Bernard Girault explique ces bons résultats par 3 éléments :

  1. La démarche a été supportée par un dispositif de communication portant une promesse claire et opérationnelle,
  2. Valéo a su créer une dynamique managériale autour de l’outil,
  3. Le dispositif a été mis en perspective par rapport aux enjeux stratégiques de l’entreprise.

La démarche mise en place a permis de créer un vocabulaire commun autour de la compétence. Elle a outillé les people review. « Les prises de décisions ont été clairement plus objectives car nous avions une vision globale de la population. La filière RH a pu jouer son rôle de business partner en facilitant les arbitrages entre anciennes et futures activités pour mettre les personnes sur les opportunités les mieux adaptées. »

Ce témoignage a suscité de nombreuses questions des participants :

  • Comment éviter le feu de paille si souvent rencontré dans les démarches de cartographie des compétences ?
  • Comment avez-vous rassuré sur le dispositif de cartographie ?
  • Comment avez-vous motivé les managers ?
  • Quelle est la valeur de l’auto-déclaration / Self assessment ?
  • Comment s’assurer que l’algorithme de matching ne crée pas de sur-promesse en proposant des passerelles de mobilité inadaptées ?
  • Quelle est la qualité de votre intelligence artificielle ?
  • Comment déployer ce type de démarche à grande échelle ?
  • Quel dispositif d’accompagnement mettre en place ?…

Nous partagerons prochainement les réponses à toutes ces questions sur notre blog. L’expérience acquise au cours de la douzaine de déploiements réalisées sur les 2 dernières années sont riches d’enseignement. N’hésitez pas à nous suivre et à poser vos questions en commentaire.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.