La nécessité de renouveler la vision en entreprise de la GPEC

L’apparition des nouvelles technologies, l’entrée des Millennials sur le marché du travail ou encore l’accroissement de l’espérance de vie … toutes ces évolutions bouleversent les manières de travailler et font apparaître de nouvelles attentes chez les collaborateurs. Dans cet article de Forbes, écrit par Claudia Saran, cette dernière énonce qu’une approche traditionnelle de la GPEC n’est pas suffisante si les entreprises veulent s’adapter à tous ces changements.

Ainsi, pour maîtriser ces différentes évolutions le recours au « workforce shaping » serait indispensable. Il s’agit d’une vision moderne de la GPEC reposant sur l’utilisation des données et l’analyse du marché pour mettre en place des scénarios futurs. Cette approche permet alors de pouvoir correctement prévoir la montée en compétences de ces collaborateurs ou encore les recrutements nécessaires à l’avenir.

Pour consulter l’article en entier, cliquez-ici

C’est pour répondre aux différentes transformation des métiers que WiserSKILLS a été fondé. Elle aide les collaborateurs à mieux se connaître, à identifier leurs atouts et leurs modes de fonctionnement. Leurs managers sont plus à l’aise pour les accompagner et pour construire avec eux des plans d’évolution adaptés à leurs aspirations et aux enjeux de l’entreprise.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.